ANNEE  2008 : SUITE
De petites anecdotes similaires à celles de notre CHAT
:
et autres petites histoires de félin(s)

Le 07.02.2008.
Miaou  !!! On ne m’a pas oublié : je suis encore dans les mémoires !

Dans un article paru dans Ouest France, ce 7 février ,sous la plume de Gildas Jaffré ,
on peut lire dans un article de présentation de la commune de Saint-Philibert au sujet des élections municipales :
"Avant d'y arriver ( à Saint-Philibert ), il faut franchir soit le pont de Kerisper, à reconstruire, soit passer par le rond-point du Chat noir.
Un personnage mythique de Saint-Phil', comme l'on dit ici, ce fameux Chat noir, qui a même eu son site internet !
(Eh oui, c est le mien)
Sarabandes nocturnes .
C'était une statue féline dressée au coeur du rond-point. Peinte et repeinte toutes les nuits, surtout les week-ends,
 par des bandes de fêtards. La tradition populaire a duré des dizaines d'années,
 troublant le sommeil des voisins, avec aussi quelques échauffourées, alors que le matin, les enfants sur la route de l'école ou des vacances, exigeaient d'aller voir la couleur du jour : bleu, rouge, pelage moucheté !
La municipalité, il y a une douzaine d'années, pour réduire ces troubles, a décidé de kidnapper la bête.
 L'animal est précieusement remisé dans l'atelier des services techniques et une réplique, noire évidemment, trône en mairie.
"
Brève évocation de ma vie de chat mais qui fait plaisir à lire : preuve que je ne suis pas tombé dans l'oubli !


Le 21.08.2008
Ah ! la supertition!
Chaque année, en Italie, environ 60 000 chats noirs sont tués par des personnes superstitieuses
 C'est en tout cas ce qu'affirme une association de défense des animaux.
« Depuis de trop longs siècles, les chats sont perçus comme des animaux qui portent malheur, incarnent le mal
ou qui sont liés aux sorcières», précise l'Association italienne de défense des.
animaux et du territoire.
 Pour défendre ces félins honnis, l'association veut instaurer un «jour du chat noir». Il pourrait tomber le 17 novembre.
 En Italie, ce jour est censé porter malheur

Ouest France du 21.08.2007

Le 25.10.2008
En Angleterre
Le quartier où les chats disparaissent...

 En Angleterre, où l'on ne rigole pas avec le sort des animaux domestiques, l'histoire fait grand bruit.
 Plus de quarante chats ont disparu, en huit ans,
dans un quartier de Stourbridge, près de Birmingham.
À tel point que les
journaux parlent de " Triangle des Bermudes pour chats " pour désigner le quartier en question,
une zone d'environ 800 m de côté.
 La SPA an-glaise a lancé une enquête qui n'a rien donné : ni chats ni cadavres n'ont
été retrouvés.
Dans l'attente de la fin du mystère, la SPA a demandé aux
habitants du quartier de ne plus adopter de chat.
Ouest France du 25.10..2008


Suite de petites histoires  c(h)a(t)lines  

 

   RETOUR