ANNEE  2010 : SUITE
De petites anecdotes similaires à celles de notre CHAT
:
et autres petites histoires de félin(s)

A Douarnenez : LE BOLOMIG

En 1861, une fontaine publique est installée au coeur de la ville place de la Croix.
 Elle est surmontée d'une petite statue vite surnommé Bolimig ” Petit bonhomme” en breton
 Achetée sur catalogue, ou offerte par le fontainier, on ne le saura peut-être jamais.
Le Bolimig devient vite le symbole de la ville.

lI sera maudit lorsque manquera la sardine,
 déguisé lors des Gras, comme le Chat Noir,
fêté lors des réjouissances publiques.

 En 1932 l'automobile envahit la ville, il faut leur faire place et le bolomig est mis au rebus.
 La place devient parking.
Il faudra attendre 1990 pour que la mise en place de voies piétonnes retrouve la sienne,
 la place de la Croix devient place Gabriel Péri.
Et le bolomig trône...
 Drame du 1 août 2010.

Le Bolomig vandalisé,
Douarnenez scandalisée
La petite statue de bronze était l'emblème de la ville. la « victime » gisant au sol
Qui diable a pu s'en prendre au Bolomig ?
 La question était sur toutes les lèvres, le 1°août 2010, dans le centre-ville de Douarnenez (Finistère).
La petite statue de bronze, véritable Manneken-pis local, a été désolidarisée de son socle en pierre
 dans la nuit de samedi à dimanche.
Dans sa chute, elle a perdu un bras qui devra être ressoudé.
 Mais au-delà des dégâts, cet acte de vandalisme est une offense faite à la ville et ses habitants.
Car cette statuette, qui représente un petit égyptien affectueusement surnommé Bolomig
 (« petit homme » en breton), occupe une place toute particulière dans le cœur des Douarnenistes.
Régulièrement déguisée, au gré des saisons et des grands événements,
elle surmontait jadis" une fontaine, qui tenait lieu de point de rencontre et de célébration.
 Preuve que cet attachement a perduré... quelques fleurs ont été déposées au pied du petit homme gisant sur l'asphalte.

Antoine LANNUZEL( Journal Ouest-France du 02.08.2010)

En Belgique: trop de chats !!!
Aoùt 2010,
  un projet de stérilisation des chats fait grincer des dents.
Certes la population féline augmente chaque année de 6 pour 100.
La solution envisagée coûte cher et n'est pas très sociale:
Les chats de race ne seraient quand même pas concernés...

Le 2 septembre 2010.
La statue de Johnny
 

Elle faisait polémique depuis plusieurs semaines à Verneuil-sur-Avre (Eure).
“ Qu’est-ce quelle a ma gueule ? 
Cette statue ,en bois ,a été érigée en 2008 pour un festival d’art naïf.
Par la suite elle a changé d’emplacement, sans quitter Verneuil pour trouver place entre une église et une tour datant du Moyen
 Age.

Jugée " décalée " par son maire et certains habitants la statue en bois haute de 4,30 mètres de Johnny Hallyday, devait disparaître et était en vente !
Elle a trouvé acquéreur :8 200 € ont été récoltés par souscription
  Parmi les nouveaux propriétaires : des fans belges, allemands, français...

C'est un Cherbourgeois, ami du sosie officiel Johnny Rock, qui va s'occuper du monument.
Il a fallu un camion-grue pour le transporter jusqu'à Sàint-Lô, où la statue est arrivée hier.
Elle sera exposée pendant une semaine devant le garage d'un admirateur de la star.
Puis direction le Cotentin, où les fans souhaitent faire de la statue une attraction, itinérante,
 pourquoi pas avec l'appui des maires d'Équeur-Dreville et Cherbourg.

"Qu'est ce qu'elle a ma gueule," l'œuvre du sculpteur Maurice Bordier n'a pas fini d'attirer l'œil

Suite de petites histoires  c(h)a(t)lines  



  RETOUR